Redescendre dans la foule (sacré)

By Mohamed Ben Ouirane - juin 09, 2021

"Pour celui qui chemine, le cadre légal est le premier apprentissage.

Pour grandir, et pour progresser, il est nécessaire de descendre « dans la foule », c'est-à-dire de vivre non pas seulement -avec, mais -parmi les autres. Ce « mélange à la foule » te donne les indications sur ton chemin et ta progression. Les Prophètes sont aussi appelés « Envoyés » de Jésus (Paix sur lui) à Mohammad (Paix et bénédiction sur lui) mais aussi ceux qui les ont (tous) précédés sont « envoyés » à une foule (leur peuple).

La théologie est importante car elle structure un être, la spiritualité la complète en forgeant une âme. Ils sont au moins inséparables au plus complémentaires.

Dans ce qui est relatif à la Loi (Shar’) , il y’a le dogme, le culte, la connaissance des piliers, ainsi que les piliers de la foi (cf la Guérison coranique) – il y’a des vidéos d’imams qui transmettent ces connaissances, pour progresser, il est nécessaire de les appliquer au quotidien et les faire vivre à l’intérieur de soi.

Les prophètes et les compagnons comme « modèles »

(Et l'erreur de suivre les sportifs)

On ne peut citer des sportifs – quelques soient leurs qualités- comme des « modèles » à suivre mais plutôt comme des « exemples ». Avec la youtubisation de la société, les « exemples » sont nombreux mais ils ne constituent pas des « modèles » car le « modèle » comprends toutes les vertus attribuables à un être humain de manière permanente: ce fut le cas des Prophètes, ainsi que des compagnons. Les disciples de Issa (Paix sur lui) étaient des « références ». Les compagnons du Prophète (Pbsl) étaient  des « références ».

Si l’on reste dans le monde matériel, on aura tendance à chercher des « exemples » (limités) il faudrait se référer aux « références »"

Extrait - Penser la civilisation



  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires