Communauté/communautarisme (Vie en société)

By Mohamed Ben Ouirane - avril 13, 2021


L'approche qui consiste à confondre "communauté" et "communautarisme" (ou séparatisme, qui renvoie à selon moi à la "guerilla sud-américaine" ou au combattant tchétchène") a besoin d'être revisitée. La communauté (umma) au sens d'adhésion aux principes de l'islam reste et restera car elle fait partie intégrante de l'islam. C'est sa dimension collective. Quelque soit la partie du monde d'où vous venez (ethnie, nationalité, région), vous faîtes partie de la "Umma"

"Communautarisme", quant à lui, veut dire se construire en dehors des autres communautés humaines, refuser d'"aller chez l'autre" (or beaucoup de politiques en occident désire que l'"on reste chez soi") Notre communauté n'est pas communautariste. Elle s'ouvre à l'Autre, et l'accepte dans sa différence. (si l'Autre s'ouvre)

La reconnaissance de l'autre n'est pas une dissolution de soi:                                                                        "A toi ta religion et à moi la mienne" (Coran)                         

L'islam n'a ni période, ni géographie, il est intemporel. ("Certes la Religion (qui clôt) le tout auprès de Dieu est l'islam" (Coran)). Il n'est pas d'avant, il n'est pas d'après; il est à la fois d'ici, et de là-bas. 

Cela signifie que la démarche de celui qui chemine a besoin d'être ouverte à autrui. Ainsi, même il restera fidèle à ce pacte qui le lie à sa communauté. (S'engager dans la société de tous, ce n'est pas quitter les siens, c'est porter ce que l'on croit vers l'extérieur)"

Notes - carnet de route.



  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires