Pour une économie "régulée"

By Mohamed Ben Ouirane - octobre 11, 2020

 

Quel type d'économie faut-il développer ?

Non porté par l'ultra-libéral ni même libéral mais je ne suis pas non pour la décroissance; entre les deux, il y’a un juste milieu. C’était dans "Vers un monde nouveau", que j'ai tenté de relater sous forme d’historique l’origine du libéralisme, le développement économique est passé par le libéralisme dont les idéaux étaient nobles mais qui ont ensuite progressivement déviés. Ce qui maintient la doctrine libéraliste ce sont ces gens qui « croient » encore que le libéralisme et l’ultra-libéralisme représentent pour l’économie le seul modèle qui sert les pays.

En vérité, aujourd’hui, ce modèle n’est plus viable. Il dessert l’Homme, et le réduit à l’esclavage pour certaines multinationales, sur du cout terme, il peut-être « profitable »; mais il ne permet aucun avenir.  Toute économie qui se lancerait dans une tel entreprise (par l’ultra-libéralisme) tend à s'affaiblir.

A l’inverse, une décroissance finirait par mettre un frein au développement économique de tant de pays qui ont en besoin. Cela engendrerait une perte de vitesse, un ralentissement, et des pans de l’économie supprimés. Tandis que d’autres pays dans le monde avancent, entamer une décroissance n’apporterait aucun avantage pour sa propre population.

De plus, l’Homme par nature, est attirée par le "progrès", "l’avancée", "regarder devant soi", vouloir une « dé »croissance, c’est aller contre-nature où l’Homme serait inhibé de ses ardeurs de réussite.

C’est pourquoi, une économie qui serait régulée offrirait le "meilleur des deux mondes". Garder le progrès accompli, et garantir une redistribution équitable. On pourrait penser que le pays qui mènera cette politique pourra voir son économie fleurir au niveau national comme international.

La régulation n'est pas une doctrine économique mais un levier d'équilibre. Le souci, c'est que les décideurs politiques le font au nom de leur partis, ils devraient le faire au nom d'un projet économique clair et non au nom d'une idéologie.

MB - Notes courtes sur les étapes du changement de paradigme- 2019-2020 


  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires