Bienfaits et limites de la conquête spaciale (by americans)

By Mohamed Ben Ouirane - mars 19, 2021


La conquête de l’espace a toujours été source de rêve, l’exploration qui donne des ailes…cependant, force est de constater qu’elle est source d’enseignement (aussi) à la même heure, époque.

On peut s’interroger en une période de "pandémie" où l’économie mondiale souffre alors que l’investissement collosal (de fonds privés) s'évapore dans l’espace. (?)

On remarque (aussi) que le vol de la navette spaceX aux Etats-Unis est financé par une entreprise et non par des états (même s’ils sont subventionnés) ce qui prouve bien qu’aujourd’hui (depuis quelques années) les entreprises peuvent être supérieures financièrement aux états (combien même il s'agirait des Etats-Unis).

De l'américanisme primaire ? Non mais plus la fierté de dire: "par les américains/pour les américains/depuis le sol américain"...on aurait aimé voir des astronautes européens, un russe, ou ou indien (dans l'équipage) pour faire ce dernier vol un autre pas pour l'Humanité.

Sur le plan philosophique, est ce que c'était une bonne idée s’engager à ce moment là lorsqu’on voit l’Amérique (à ce moment là de Trump) qui vise les étoiles incapables en même temps de répondre présent aux prémices de la dignité humaine. 
Sur terre comme dans le ciel, il ne faut pas confondre "rêve" et "illusion".

- Notes sur le changement de paradigme. 

  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires