Se Sédentariser, Est-ce Périr ? - Sociologie

By Mohamed Ben Ouirane - janvier 20, 2020

Identité “multiple” et "homme nouveau". Partie (1)

"La Théorie de l’”homme nouveau” est présente dans beaucoup de traditions et philosophies religieuses. On peut au fil du temps à chaque fois lui apporter une redéfinition à l’aune d’un monde nouveau et qui a bien évolué sur tous les plans, économique, sociologique, mais aussi au niveau du mode de pensée.

Qu’est-ce qu’être “multiple” dans cette configuration nouvelle ? 

Avec les voyages, nous sommes passés d’un mode sédentaire à un mode plus nomade. Cela remet au centre la question de l’identité première : qui sommes-nous ? où allons-nous? d’où venons-nous ?. A ce moment là, la question des racines, de la mémoire, de la patrie semble primordiale. 

Sans colline, l’horizon est plus difficilement atteignable, mais depuis une colline sûre, qui est un rapport plus serein avec son passé, ses origines, ses sources, l’horizon devient plus clair. 

Et on peut ainsi naviguer de cultures, en cultures. Voyager, devient une découverte. Aller vers l’inconnu devient une richesse, sans pertes de repères.

Entre le chemin d’une vie sédentaire qui peut pétrifier l’esprit critique, et le nomadisme absolu, qui prône une citoyenneté sans mémoire, la mesure d’une alternance entre les deux permet à la fois de méditer et de construire sur la durée (liens d’amitié, de voisinage, de coopération), une vie de village, à son échelle, moderne." 

MB (Extrait - Penser la civilisation)

  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires