Le port du voile de la Joconde - un autre aperçu

Le port du voile par la joconde – Malgré qu’il s’agit d’un voile léger, on peut aussi percevoir en ce magnifique portrait la "personnification de la femme florentine" au 16ème siècle. Le "foulard sur la tête" était un classique.On s’étonne  (encore) de voir les femmes musulmanes portée le foulard aujourd’hui alors que les femmes chrétiennes à la base le portaient en signe d'adhésion à une foi vive d'une femme pratiquante. C'est pourquoi, ce chef-d'oeuvre peut nous rappeler qu’une femme musulmane que l'on croise au quotidien n'est qu'une héritière de la "Religion" qui s’est déficelée en Europe au fil des siècles... Une héritière de mona lisa en terme de valeurs et de style.     


(Pourquoi une personnification de la femme idéale ?
Une approche différente existe dans l’interprétation : On dit que cette peinture représente non pas une vraie personne (Lisa Gheraridini) mais la femme idéale selon la subjectivité artistique de l’époque. Deux indices par les chercheurs : les cheveux en boucle ainsi visibles, il s’agit d’une impossibilité à cette époque. Le deuxième indice: le manteau fin sur l’épaule gauche qui est le symbole de pureté, de foi et de bien, que l’on retrouvait uniquement sur les statuts de vénus.

En second lieu, on peut remarquer que tout le monde regarde le visage lumineux de Mona lisa au musée du Louvre, cela signifie en fait, que la face est mise en valeur par le voile.)

(La Joconde, ou Portrait de Mona Lisa voire simplement Mona Lisa, est un tableau de l'artiste Léonard de Vinci, réalisé entre 1503 et 1506 ou entre 1513 et 1516, et peut-être jusqu'à 1519)



Réflexion sur l'Art - notes - Mbo

Articles les plus consultés