La "religion" c'est d'abord le culte et ce qui va le compléter - Education de soi

By Mohamed Ben Ouirane - avril 05, 2016



1- L’Approche de la religion comprise uniquement comme le "culte" est une approche partiellement fidèle au sens de la religion. La religion, c’est un tout, à partir duquel chaque croyant va s'exprimer au quotidien. La religion n’est pas un "vêtement", le seul "vêtement" selon le Coran est le vêtement de la foi. Alors à ce titre, on rencontre des frères et des sœurs, qui choisissent soit: de vivre "à selon un mode de vie où la religion n’est qu’une « culture », on fréquente les bars tous les soirs, on consomme de l’alcool etc..ou bien, on ne sort plus de chez soi, on ne regarde plus la télé, on ne n'utilise plus les réseaux sociaux, on ne communique plus avec celui qui ne croit pas comme nous. Les deux extrêmes sont en réalité en décalage avec une bonne vision de l’islam, qui prône la tolérance et la modération et à la fois, la rigueur et le suivi des règles de bonne conduite.
2- Il faut sortir dès que possible d’une vision soit "archaïque", soit "moderniste", qui dénature l’Homme et la femme de sa croyance. La modernité n’est pas un danger, elle est un défi pour le croyant. De la même manière, les traditions sont un héritage, ils sont constructifs de notre identité, certaines sont à délaisser, mais d’autres sont en phase avec notre croyance.

3- L’essentiel, est de préserver ses rituels, (prières, jeûne, aumône, etc...)  que l’on soit dans une société traditionnelle, ou moderne, française, ou arabe, berbère ou indienne.. La religion parle à l’âme de la personne: « La foi, c’est ce qui s’enracine dans le cœur et qui s’exprime par les actes » (Récit prophétique).

4- Ceux qui "portent" les textes, Coran, et hadith, doivent être les premiers à les appliquer, la meilleure manière de les défendre, passe par les vivre soi-même, autrement, ils ne deviennent qu’un "vêtement extérieur".

5- « Il n’y a pas de différence entre un arabe et un non-arabe sauf en piété ». Récit prophétique. Le communautarisme existe hélas, il est un devoir pour être fidèle au sens de l'islam, de retrouver une fraternité spirituelle, tout en les intégrant qui dépassent le cadre des traditions nationales.

Ce post ne peut être pris comme prétexte pour manquer ses prières obligatoires au nom d'une quelconque "ouverture" il faut le prendre comme une façon de "progresser spirituellement" tout en étant en phase avec la modernité.


MB


  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires