A propos de l'homme nouveau (Sociologie)


La Théorie de l’”homme nouveau” est présente dans un certain nombres de traditions et philosophies (Cf wiki). On peut au fil du temps à chaque fois lui apporter une redéfinition à l’aune d’un monde qui aujourd'hui a bien évolué sur tous les plans, économique, sociologique, mais aussi au niveau du mode de pensée.

Qu’est-ce qu’être “multiple” dans la configuration de notre époque ? Avec les voyages, nous sommes passés d’un mode sédentaire à un mode plus nomade. Cela remet au centre la question de l’identité première: où allons nous à l'échelle de l'Humanité ? A ce moment là, la question des racines, de la mémoire, de la patrie, deviennent primordiales. 

L'autre comme un potentiel enrichissement de soi
Ce regard permet aussi de s’enrichir par l’esprit de découverte, de rencontres avec d’autres cultures, d’autres points de vues, d’autres visions des choses. Ce "mouvement" permet ainsi de remuer ses idées, et d’évoluer sur le plan intellectuel, spirituel,  et psychologique. A la lumière de ses racines. L’identité évolue dans la sérénité. L’Autre n’est plus un danger potentiel, il devient une richesse sous-jacente. Le voyage devient plaisir. Il permet de s'élever sur le plan humain et intérieur.

L’identité “multiple” que nous construisons nous permet de connaître plusieurs langues, plusieurs gastronomies, plusieurs modes de vies. Il requiert de se retrouver d’abord avec soi même, d’aimer les siens, d’être fier de son Passé, d’être en harmonie avec les patries premières.

L'Homme de demain devra être capable d'être un "homme nouveau", c'est à dire un homme qui s'adapte, sans pour autant être coupé de sa mémoire individuelle et collective.

Posts les plus consultés de ce blog

Un monde cosmopolite.

La place inutile de la poésie

Métaphore du poète qui renaît