28 janvier 2018

Métaphore du poète qui renaît


Métaphore du poète qui renaît

Comment les poètes meurent ?
Par le bruit et non le silence
Par le surplus de mouvements
Et par les bruyantes cadences.

Comment les poètes meurent ?
Par les circonstances atténuantes,
Contre les injustices permanentes,
Aux parfums de l’amiante.

Les poètes meurent de l’insouciance
Des hommes conscients de leurs errances
Quand on voit toute l'abondance
Dans laquelle certains jouissent et se noient.

Les poètes meurent de tant de choses
Qui résident dans un monde pourtant humain
Ils s’inspirent alors du cosmos 
Et une seule plume à l’encre de chine leur redonne

Un pouvoir surhumain !

Mohamed Ben Ouirane