16 mai 2017

La pensée que l'Homme a produit..(Philosophie musulmanne)

La pensée que l’Homme a produit à partir du cerveau, de la science, de la technologie, en érigeant le cerveau comme l’organe suprême qui le constitue, a fondé une société d’hommes et de femmes "super intelligents", mais incapable de raisonner seul, en conscience, et de tolérer…cette société a, sans trop exagérer, façonner des "Homo Technicus", où l’absence de lumière intérieure, a modelé des petits dictateurs idéologiques, sans sentiment, « absents »...n'est-ce pas un mauvais usage de la science qui est censée élever l'Homme et non contribuer à l'asservir ?

Depuis que la laïcité a combattu le christianisme (près d'un siècle), les sociétés occidentales se sont vues emportées par des sciences « cognitives » érigées en unique modèle de développement de la pensée. Dans les sociétés arabo-musulmanes, surtout dans le passé (hélas!), l’intelligence scientifique fut un "outil" de la pensée ne pouvant en être le "dogme". Ce que l'Homme invente reste et devrait rester comme un "moyen" -mais un "moyen" en vérité sans valeurs, si il n’est pas éclairé par une conscience qui le dicte.

Instruire les plus jeunes à la serviabilité, à l’altruisme, à l’attention d’autrui, nécessite de revenir au sens de l’esprit résidant en l’Homme, où la dimension de l’intelligence oriente, que l’on soit d’Orient ou d’Occident, le cœur, artisan du changement, premier déclic vers un monde meilleur."

Extrait de "Le dialogue intérieur". (2015)