"De passage" (Education spirituelle)

«De passage..»

« Nous ne sommes que de passage », disait le Prophète (PBSL), un récit prophétique qui faisait écho au verset "Nous sommes à Dieu, c'est à Lui que nous retournerons"*. L'Homme semble fort devant bien des éléments de la nature, il construit, réalise, ruse dans la création, vis à vis de son semblable, et de la nature.
Cependant, force est de constater qu'il est démunis face à la mort. Tous les hommes sont égaux car tous savent intérieurement leur finitude. Nous sommes démunis, car nous prenons conscience que nous ne maîtrisons pas notre destinée. Nous sommes venus à la vie, sans le choisir, et nous partons sans décider du moment. C'est aussi l'apprentissage de la spiritualité, qui nous apprend à nous définir autrement que comme un simple corps, mais que nous sommes aussi esprit, cœur, âme, des notions intangibles, mais que chacun de nous peut percevoir, ressentir, accepter. Cette part, qui elle, dépasserait cette idée de finitude, une part d'éternité. L'idée, que nous sommes, vivant par autre chose. Dans la religion musulmane, nous appelons cela, le souffle de Dieu. Ce qui nous anime, en tant que corps est bien cet esprit que Dieu nous a donné, et nous partons, lorsque cet esprit nous quitte. L'âme éternelle n'est pas une "croyance" contenue dans l'imaginaire, mais bien dans la réalité que nous vivons, lorsque face à ce qui nous dépasse, seule une lecture spirituelle, donne sens à la fois, à la vie, et la mort, que se passera-til après ? c'est bien là l'espoir qui réside dans chaque être humain, aspirer à un au-delà meilleur, sans fin.
Mbo

Posts les plus consultés de ce blog

La place inutile - notes

Changer - Evolution systémique du mode de gouvernance

Métaphore du poète qui renaît