Ecris le temps qui passe..


Le tabachir* entre les mains est l'arme
du cheminant.  

Ecris avec ta main, avec ta voix,
ce que tu vois au quotidien. 

Ecris pour être en harmonie avec le vent et les plaines
qui sont les panseurs de nos plaies
et l'armature clarifiante de nos pensées.

"tabachir": la craie.

Posts les plus consultés de ce blog

Un monde cosmopolite.

La place inutile de la poésie

Métaphore du poète qui renaît