"Secte" et "approche sectaire" de la religion, comment reconnaître ? (éducation spirituelle)


COMMENT MIEUX SE SITUER POUR RETROUVER L'UNITE ?
Mai 2015
Secte : VISION falsifiée complète de l'islam.
Approche sectaire : vision  falsifiée qui peut être ponctuelle au sein d’un groupe.

 
Lorsqu’on chemine, ou que l’on est en quête, on rencontre beaucoup de personnes, et on fréquente bon nombre d’endroits. Cependant, beaucoup d’endroits recèlent des pièges autant pour le cœur que pour l’esprit. En pensant suivre l’islam, on suit une vision réductrice, falsifiée ou fausse de l’islam. Pour cela, il y’a des signes extérieurs manifestes qui peuvent nous faire penser que nous sommes face à une approche sectaire :

Des références restreintes.
D’abord, lorsqu’on vous demande de ne lire que certaines sources, certains textes de manière exclusive, c’est que souvent on souhaite vous donner une seule vision des choses ou une seule thématique. Généralement, le croyant doit pouvoir librement prendre connaissances des sources, des textes et des auteurs à sa guise, en religion, comme pour les livres « profanes ». L’intelligence critique fait partie du cheminement du croyant, éliminer les «objets » de comparaison relève d’un dogmatisme. Si on donne un seul livre, d’un seul « savant », que vous connaissez peu..alors il faut noter cette information.

"L'isolement".
Ensuite, le rapport à la famille. Lorsque l’on vous éloigne des vôtres, est un signe manifeste aussi d’embrigadement. Si vous n’êtes plus capables de voir votre femme, l’écouter, ou votre oncle, ou votre cousin, vos parents, alors, cela signifie qu’il y’a danger. Dans la religion, le rapport à la famille est sacré. On ne peut s’entendre avec tout le monde, mais l’importance des parents, leurs bénédictions, leur assentiment est essentiel, et figure dans la conduite de tout bon musulman. Rompre avec les liens familiaux, c’est un signe que vous êtes dans une secte ou une  approche sectaire de la religion, puisqu’une bonne compréhension de la religion intègre la famille, l’environnement des proches, le cercle amical.
Enfin, un élément central aussi c’est le vocabulaire, l’opposition systématique, ou bien le légal sans discussion. L’approche sectaire voit généralement le monde en deux couleurs, noir et blanc.

La solution, se rappeler:
L'être humain pourtant à la possibilité d'évoluer:
"Il se peut que quelqu'un fasse  du bien toute sa vie, et finisse en Enfer, et il se peut que quelqu'un fasse du mal toute sa vie, et revienne dans la foi, et finisse au Paradis". Récit prophétique.
La tolérance vis-à-vis des écoles juridiques, des pensées, des tendances de l’islam, qui est divers, est une « miséricorde », car tout croyant est tolérant vis-à-vis de son frère, ne le brutalise pas, ne le condamne pas, ne l’exclut pas :
Abû Horayra rapporte ces propos de l'envoyé de Dieu (PBSL):

"Méfiez-vous des préjugés car rien n'est plus trompeur. Ne vous espionnez pas, ne rivalisez pas entre vous, ne vous enviez pas, ne vous détestez pas, ne vous ignorez pas.
Soyez des serviteurs de Dieu fraternels, ainsi que Dieu vous l'a ordonné. Le musulman est le frère du musulman. Il ne l'opprime pas, il ne le prive pas de son soutien, il ne le méprise pas. C'est là que réside la crainte pieuse!"
répéta—t-il deux fois.
Un bon groupe avec lequel on avance dans sa quête spirituelle, est un groupe duquel on peut sortir aisément.

Enfin, bien que cela soit un autre sujet, il ne faut pas confondre, "approfondissement" de la religion, avec une approche sectaire. Notre société s’éloigne tellement de la religion, que le moindre "approfondissement" est interprété comme une approche sectaire.

Bonne continuation !.
Et Dieu est le plus Savant !

Posts les plus consultés de ce blog

Un monde cosmopolite.

La place inutile de la poésie

Métaphore du poète qui renaît