Croire pour demeurer vivant


Le sens de la spiritualité 

Il faudrait que l'on cesse d'exclure la spiritualité des religions monothéistes. Personne n'a le monopole de la spiritualité. Certains prétendent qu'il faut aller (exclusivement) "en Inde" pour retrouver la spiritualité. Or dans les religions monothéiste, le spirituel en est le cœur, avec des règles pour l'orienter. Le Coran parle de spiritualité. Croire, est déjà un acte en ce sens, puisqu'on touche au monde de l'esprit. "ceux qui croient en l'invisible"(s2v4). Croire en ce que l'on ne peut voir, c'est aller en ce sens.

Il y'a du spirituel dans le Coran, simplement, c'est à chacun d'aller le chercher, de lire le Livre par un regard différent. Il est nécessaire alors de se remémorer qu'il s'agit de la parole divine, pour comprendre qu'il nous parle d'une réalité ultra-sensible, qui représente en vérité, une réalité à part entière. Tout n'est pas que "matière", les choses essentielles de la vie, sont de nature impalpables, comme l'amour, l'esthétisme, la connaissance.
Tagore, mystique et poète d'Inde, parle de cet univers global où chaque homme a sa place :"L'univers est mon pays". Le Coran précise en un verset : "Sa miséricorde embrasse toute chose", coran, révélation de Mohammad (pbsl)*.

Il est vrai que l'Orient conserve depuis des siècles, une dimension de la vie, où l'Homme est une âme, et non uniquement un corps, et toute notre société occidentale (de primo avant d'autres), a mis de côté ce rapport essentiel à l'existence, en sacralisant le politique au profit de la croyance, et au nom du "progrès" a oublié Dieu. N'est ce pas vers cette orientation qu'il faudrait revenir ? et au plus vite ?

(Pbsl) : Paix et bénédiction sur lui.
Mbo

Posts les plus consultés de ce blog

La place inutile - notes

Changer - Evolution systémique du mode de gouvernance

Métaphore du poète qui renaît