10 novembre 2015

Dans le "jardin" du quotidien


"Porter la foi", dans le "jardin" du quotidien.

Lorsque nous vivons dans le quotidien d'une société aliénante, par ses contradictions, ses troubles, ses manquements, nous avons à riposter par une semence de bien. "Porter la foi", c'est un ensemble d'acte qui se tient au quotidien, dans les moindres détails. Qu'est ce que la foi ? "C'est ce qui s'enracine dans le cœur et qui se confirme par l'acte." Récit prophétique

Avons-nous certainement, le besoin et la nécessité de vivre à l'intérieur ce que nous croyons, pour ne pas être réduit à des êtres qui "dorment", "mangent", et "produisent". Ces dernières tâches sont faciles et naturelles pour tout Homme. Cependant, pour celui qui croit, il y'a besoin de réfléchir sur le sens de l'existence. "Et Il créa la vie et la mort pour voir parmi vous ceux qui sont meilleurs en œuvres". Coran.

"Porter la foi" dans l'islam, c'est naturellement s'engager en refusant ce qui nuit, et en portant haut, ce qui libère. "Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce sont eux qui réussiront". Coran                          

Notre civilisation musulmane tant qu'elle conservera ses attaches à cette foi en l'Unique sera telle un jardin, où l'humanité entière pourra y récolter les meilleurs fruits. Belle métaphore ?

Peut-être, mais certainement, et seulement si, le jardinier en chacun de nous continue de semer. A conditionner aussi de jouer son rôle, afin que ce "jardin" ne puisse se transformer en "jungle".
A condition enfin, d'aimer la terre, d'accéder à ses entrailles par le Savoir, afin d'y trouver les lieux les plus fertiles.

L'expression extraite du Coran "Khalifa fil ardh" (Lieutenant de Dieu sur terre). "Et quand ton Seigneur dit aux anges : "Je vais mettre sur la terre un khalîfa". Coran.

C'est donc le rôle (responsabilité) de l'Homme, qui est un "lieutenant" de Dieu sur terre.

Mohamed Ben Ouirane