Articles

Affichage des articles du septembre, 2015

LA COP 21 : Entre enjeux et espoirs

Image
La COP 21 (Conférence Of Parties), 21ème réunion, est un évènement qui se tiendra au mois de novembre à Paris, autour du réchauffement climatique et la réduction de l’effet de serre dans notre monde. L’idée est de mettre à réalisation le protocole de Kyoto. L’année dernière la rencontre s’est déroulée à Lima au Pérou. Tout le monde se souvient aussi de la COP 15 à Copenhague au Danemark. Toutes ces conférences sont des occasions où les idéaux peuvent être mises à exécutions. Les chefs d'états se rencontrent et les décisionnaires de multiples disciplines y sont invités. Le climat est un enjeu du présent et non plus du futur. Il est lié à notre alimentation d’aujourd’hui, mais aussi à l’écosystème dans son ensemble. Cependant, faut-il se souvenir que prendre en compte les réalités du changementsclimatique, sans remettre en cause le modèle de développement économique actuel, où l’on construit toujours plus d’usines, partout, ne changera pas d’une conférence à une autre?. C’est à cha…

Aid mobarak wa kol am wa antom bikheir

Image

L'Orient et l'Occident, entre "répulsion" et "attractivité"

Image
Analyse d'une identité cosmopolite émergée


La question aujourd’hui concerne réellement ce « sentiment d’appartenance » que l’on porte à une culture, une histoire, des évènements, qui fonde l'identité première d’une nation. Ceux qui sont nés en France même si leurs parents sont nés dans d'autres pays ont embrassé la nation française. En d’autres termes, le lieu naissance détermine la culture de départ de l’individu. Il y’a une sacralité autour de ce lieu, qui n'est jamais anodin.
Par ailleurs, le « sentiment d’appartenance » peut se situer sur la culture des parents -ou des grands parents, ou à une culture "d’adoption", parfois exotique, que l’on a aimé, ou que l’on apprécie. C’est une culture de la « découverte », pouvant devenir une culture d'« adhésion ».
L’Orient et l’Occident fonctionnent en mode "répulsion/attractivité". Ils sont à la fois en "concurrence", mais aussi: "on se copie", on "s’imite", en même temps…

De culture(s) en culture(s)

Image
La plupart des personnes de notre génération possède plusieurs cultures, à la fois, Française, d’Afrique du Nord, ou d’une autre culture, qui peut-être de Turquie, d’Afrique de l’Ouest, des Dom Tom. Etc..
L’approche "cosmopolite" est donc nécessaire. Etre un "Citoyen du monde" ou Citoyen d’un état n’empêche pas d’être attaché à ses racines d’une culture à une autre. Notre Monde manque de dialogue. Le dialogue naît de la connaissance mutuelle. Si le Monde va-t-en guerre, c'est en raison d’un déficit de connaissance culturelle des civilisations. Connaître et mieux agir dans le monde est nécessaire pour défendre les valeurs de paix, de justice, et d’amour.  --- m.benouirane@yahoo.fr

« Patriarcat », « traditionalisme » et « conservatisme »

Image
Analyse selon la conception religieuse musulmane.
« Patriarcat », « traditionalisme » et « conservatisme ». Trois mots lourds de sens et de conséquence dans le développement de la civilisation arabo-musulmane. La moralité et l'éthique lorsqu’elles imprègnent l’être et tout un peuple, le change vers ce qu’il y’a de meilleur, mais lorsqu’elles sont absentes ou de surface, produisent le contraire. Régression et archaïsme guettent alors toujours nos sociétés, où « tradition » peut verser facilement vers « traditionalisme ». Une tradition qui devrait libérer devient un chemin qui enferme. Le monde étant incertain, se recroqueviller vers les traditions peut être bénéfique, à condition que nous mettions la limite sur le plan légal religieux. Selon la conception musulmane, toute "tradition" (us et coutumes) qui transgresse la loi divine, devient une régression pour les Hommes et les peuples. C'est pourquoi, beaucoup de société dites "traditionnelles" ont péri au f…