Se souvenir dans l'oubli.


Apprendre à se souvenir dans l’oubli
La lumière de l’enfance
Se forger à l’épreuve et les épines,
Puis récolter l’amour, la foi et l’aisance.

Apprendre à se souvenir dans l’oubli
Pour s’imbiber de la science
La science des grâces de minuit
Celle qui démasque les nuisances.

Apprendre à se souvenir dans l’oubli
Faire de son cœur une province au cœur d’une ville
Absorber les chocs et les bruits
Avec la nature, la tendresse et le sens.

Apprendre à se souvenir dans l’oubli
Pour être plus fort que l’absence
Transformer les doutes et l’ennui
En amour, vertu et patience.

Posts les plus consultés de ce blog

Un monde cosmopolite.

La place inutile de la poésie

Métaphore du poète qui renaît