Articles

Affichage des articles du mars, 2009

Souffles et silences.

Rappel
Et mon rêve à moi me rappelle Où sont passés ces peines et ces hommes ? Sur le chemin de l'esprit et de l'aumône Et mon rêve à moi me rappelle.
L'esprit de ces hommes jamais ne s'envolent Je lutte contre l'artifice des faux détails Derrière la course aux richesses, un épais pagne Et mon rêve à moi me rappelle.
Certains déterrent la hache de paix Et fissurent en eux le noyau de la Trève Je cherche auprès de toi le quai Où le temps est la patrie de ma prose.
Le soleil se lève, ma vie, au coeur du silence Au coeur de cette parole se féconde une palabre Traverser ces frontières que les mémoires transpercent Cet écho en moi, c'est le rêve qui m'appelle.
Et mon rêve à moi me rappelle, Où sont passés ces peines et ces hommes ? Sur le chemin de l'esprit et de l'aumône Mon rêve à moi me rappelle.


Je suis...

Je suis ce que je suis
La lumière d'une ombre
Le mouvement d'une pierre

Je suis ce que je suis
Le rêve en conseil
Et le temps vermeil

Je suis ce que je suis
U…

Concours International de Poésie : A vos plumes !

L’Association Internationale LA PORTE DES POETES Paris, France
avec le soutien de la revue Missives de la Société Littéraire de La Poste et de France Télécom, la revue Les 4 Saisons, les Éditions La Porte, la Fondation Alliance Hispanique de Madrid et l’Ecole Universitaire du Magistèrede l’Université de Castilla/La Mancha d’Espagne
organise le 13èmeConcours International de Poésie Decimotercer Concurso Internacional de Poesía Règlements sur :
http://www.laportedespoetes.com/

Concours de Poésie en Langue Française (Ciotadines)

7EME CONCOURS DE POESIE EN LANGUE FRANCAISE (Ciotadines).
Date limite de participation : 21 mars 2009.


La Ciotadine Ah, mais ça môssieur, qu'est-ce qu'une ciotadine ? Une ciotadenne habitant le centre-ville ?Non, môssieur ! C'est de la Poésie, avec un P majuscule comme Pagnol !
Créée le 9 octobre 2001 par le poète montmartrois et ciotaden Frédéric Ganga, la ciotadine est un acrostiche, c'est-à-dire un poème dont les vers commencent successivement par les lettres de La Ciotat.
Remarquons les rimes imposées, dues au golfe d'amour qui baigne la ville. Elles procèdent du grand embrassement : ABCDDCBA, c'est-à-dire une ciotadine harmonieuse.
-> Exemples de ciotadine harmonieuse
Mais on peut également choisir des rimes en ABCDCDBA, c'est-à-dire une ciotadine houleuse (le vent se lève sur le golfe et sur l'amour).
-> Exemples de ciotadine houleuse
La ciotadine accepte tous les vers, du monosyllabe à l'infini,. Elle se veut un hommage à une ville charmante et…

A la Fundación Alianza Hispánica.

Image
La Fundación Alianza Hispánica
os invita a participar el dia
21 de marzo 2009 Día Internacional de la Música y la Poesía
un encuentro de hermanamiento Entre la Asociación Internacional La Porte des Poetes Paris, Francia y la Fundación Alianza Hispánica Madrid Conmemorativo entre artistas
Música y Poesíade 12,00h a 22,00h
ACTO CENTRAL
Actuación de los artistas franceses a las 20,00h Dominique Aguessy, poeta y socióloga Mohamed Ben Ouirane, poeta Luis del Río Donoso, poeta y editor Emile Sanchis, compositor e intérprete
Centro Experimental de Arte y Pensamiento (sede Fundación) c/San Pedro 22 Madrid 28014 (Metro Atocha, Anton Martin) Tél. 913694225/616892023
Voir les photos : http://www.laportedespoetes.com/ArticlesMadridAH.htm


Forces de l'Art

Image
Voici le temps venu de l'art
Portant sur les lèvres du regard
Piqûre d'amour son dard
Epelle son éfigie et part

Part vers un public ouvert
Cherchant le souffle de ses paires
Caressant les oreilles mères
De ses doigts fins pénétrants

Voici venant le temps de l'art
Quête vers l'infini du soupir
Où s'ouvrent des souvenirs diurnes
Peintures ou poèmes sûrs

Chaque fois que le temps se hisse
Sur nos épaules déposant son insigne
Le matériel et l'argent pour riche
Pourraient se sentir indigeants

Sa force dévorante si présente
Prenant tous les corps qui résistent
Art, esprit, coeur, culture et risques
Aimer, sentir, ressentir et croire

Art, quand tu ressors de tes abîmes
La beauté de ton coffre fort
Est venu ton temps pour que s'expriment
Les êtres humains voient venir ton renfort!

On vit, on parle.../Victor Hugo

Hugo nous a laissé plus qu'une oeuvre ou un chef-d'oeuvre, mais une sagesse qui reste encore à décortiquer pour les générations actuelles, comme futures...

On vit, on parle,

On vit, on parle, on a le ciel et les nuages
Sur la tête ; on se plaît aux livres des vieux sages ;
On lit Virgile et Dante ; on va joyeusement
En voiture publique à quelque endroit charmant,
En riant aux éclats de l'auberge et du gîte ;
Le regard d'une femme en passant vous agite ;
On aime, on est aimé, bonheur qui manque aux rois !
On écoute le chant des oiseaux dans les bois
Le matin, on s'éveille, et toute une famille
Vous embrasse, une mère, une soeur, une fille !
On déjeune en lisant son journal.
Tout le jour
On mêle à sa pensée espoir, travail, amour ;
La vie arrive avec ses passions troublées ;
On jette sa parole aux sombres assemblées ;
Devant le but qu'on veut et le sort qui vous prend,
On se sent faible et fort, on est petit et grand ;
On est flot dans la foule, âme dans la tempête ;
Tout vient et p…