Entre le ciel et l'écorce


Entre le ciel et l'écorce des yeux
Des larmes coulent en silence
Prenant avec eux un arche de feu
Y puisant une nouvelle science

Entre le bleu des écumes et le rêve
Mon coeur s'élève
Cherchant la soif salée d'une nouvelle
A la surface du ciel

Au regard de ces jardins de myrtilles
La lumière dorée et une petite comptine
Offre au parfum de mon thé
Le souvenir de l'éden

La nuit est un espace de vie
Où les âmes scintillent
Sur les étoiles écrit salam
Sous un champ de laine

Je redescends vers la terre
Epluche l'instant d'une prière
Au regard des saisons
Je redécouvre le présent...

Posts les plus consultés de ce blog

La place inutile - notes

Changer - Evolution systémique du mode de gouvernance

Métaphore du poète qui renaît