"Aux Sources" (La préface).

"L’intitulé de ce recueil, "Aux sources", fait référence à la nouvelle étape qu’a franchi Mohamed Ben Ouirane, celle de l’entrée d’un âge où demain c’est aujourd’hui, où hagard nous accueillons cette nouvelle que dans cette vie nous serons acteur ou nous le serons pas.
L’expérience de Mohamed Ben Ouirane, cet enfant qui a grandit dans l’univers à la fois mystérieux et si chaleureux de la Côte d’Ivoire, de parents tunisiens et qui s’exprime dans la langue de Molière, est telle une mosaïque qui ne cesse de se recomposer nourries et enrichies par « ses » tranches de vies à Abidjan, à Tunis et à Paris. Au confluent de ces univers, il regarde le monde dans sa complexité, à travers toutes ses dimensions et nous traduit à travers ses poèmes ses accents singuliers.

Ses poèmes ne sont pas seulement à lire, ils sont à méditer. Le propos y est volontairement intense. A la faveur des rimes un questionnement nous interpelle. Le chemin nourrit celui qui, épris d’une perspective métaphysique, se questionne et inlassablement recherche l’harmonie. Peut être est-ce là la devise de ce recueil qui émerveille et nous invite à s’éprendre du sens et de la richesse de nos propres expériences. (...)"

Haykel Barbouch
Extrait de la préface du recueil "Aux sources".

Posts les plus consultés de ce blog

La place inutile - notes

Métaphore du poète qui renaît

La formule secrète de l'art - Notes